LE RÉSEAU BECASSE



Saison 2017/2018 : une abondance moyenne mais un déficit en juvéniles

Pour la septième année consécutive, nous proposons une prédiction de l'abondance des
bécasses des bois migratrices et hivernantes en France métropolitaine. Elle s'appuie
notamment sur une estimation du succès de reproduction obtenue à partir de l'analyse de 205
bécasses capturées en Russie Centrale en septembre/octobre 2017.
La proportion de juvéniles dans les captures s'élève à 65 %, valeur la plus faible jamais
enregistrée depuis le début des années 2000 (12 unités de moins que la moyenne). La
proportion de juvéniles ayant achevé leur mue parmi l'ensemble des juvéniles capturés est,
elle aussi, anormalement basse : 59 % (14 unités de moins que la moyenne). Ces deux valeurs
traduisent un succès de reproduction très faible au printemps/été 2017 en Russie qui peut
s'expliquer par des conditions météorologiques défavorables. Les mois de mai et juin, qui
sont primordiaux pour le succès de la nidification, sont restés froids et pluvieux.
En dépit du succès de reproduction médiocre, notre prédiction d'abondance reste dans la
moyenne des dix dernières années. En effet, le modèle utilisé cette année tient compte du
contingent d'oiseaux déjà présent sur le territoire ces dernières années et qui devrait à
nouveau rejoindre la France cet automne/hiver. Il prédit un ICA (indice cynégétique
d'abondance) de 1,63 (1,49 - 1,77 ; intervalle de confiance de 95 %). Cette saison, les
bécasses adultes devraient être en proportion plus importante que d'habitude. Sans doute
faudra-t-il être attentif à modérer les prélèvements sur ces oiseaux à fort potentiel
reproducteur.
Comme chaque année, notre prédiction vaut dans le cadre de conditions climatiques
« normales » en automne/hiver.

Kévin Le Rest, François Gossmann & Yves Ferrand
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
Direction de la Recherche et de l'Expertise / Unité Avifaune Migratrice

Consultez ci-dessous les flashs infos du réseau National Bécasse 2017 2018 :







STATUT DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES POUR LA BÉCASSE DES BOIS
ANALYSE DES DONNÉES DE BAGUAGE


En 2017, la fédération des chasseurs des Pyrénées Atlantiques a décidé de lancer la même étude que celle réalisée par nos voisins de la Fédération des Chasseurs de Gironde afin de savoir si notre département constituait une halte migratoire ou s'il était une zone d'hivernage ou les deux à la fois.

Cette étude a été réalisée avec l'appui scientifique du Réseau National Bécasse (Kévin Le Rest, ingénieur O.N.C.F.S.).
Nous avons donc pu ainsi mieux cerner l'origine des oiseaux prélevés dans le département et établir les flux migratoires.
 Avec les données du Réseau Bécasse auquel nous participons, nous avons analysé les  reprises d'oiseaux bagués dans le 64, les reprises d'oiseaux bagués en France, les reprises d'oiseaux bagués à l'étranger ainsi que la totalité des bagues posées dans le 64.


Consulter les résultats ci-dessous :



Consultez la procédure ci-dessous pour bien remplir votre carnet PMA :





                                   

                                          



ANALYSE DES CARNETS 2016 2017

Connaitre les prélèvements d'un gibier est essentiel pour aborder sa gestion. Pour la bécasse des bois, un arrêté ministériel signé le 31 mai 2011 fixe un prélèvement maximum autorisé de 30 oiseaux par chasseur et par saison sur l'ensemble du territoire national assorti d'un carnet individuel de prélèvement à retour obligatoire auprès du département de première validation. Avant la publication de cet arrêté, un carnet de prélèvement existait déjà en Aquitaine.

L'analyse régionale des carnets est effectuée par le service technique de la FRC grâce à la méthode d'évaluation des prélèvements par échantillonnage de carnets et par appel des chasseurs « non retournant », méthode qui a été publiée (COHOU et al,2014).

Elle consiste à déterminer par une méthode d'analyse statistique le prélèvement moyen des chasseurs de la région par département ainsi que la chronologie des prélèvements.

Pour la saison 2016/2017, la Fédération Départementale des chasseurs des Pyrénées Atlantiques a souhaité mener  sa propre analyse afin de connaitre au- delà du prélèvement, les zones de chasse, la pression sur les territoires et d'étudier l'utilité de la baisse du PMA journalier et hebdomadaire lors d'une vague de froid.

 Ce travail a été conduit par une stagiaire en Master 2, Marie HEINE, sous la tutelle du technicien fédéral, D.ACHERITOGARAY. Tous les carnets des retournant avec au moins un prélèvement ont été saisis sur notre base de données et une enquête téléphonique a été menée auprès de 300 chasseurs non retournant.

Consultez ci-dessous les résultats :








ENQUÊTE CHASSEUR ET TERRITOIRE

Au cours de l'année 2017, nous avons traité une enquête envoyée à tous les demandeurs de carnet de prélèvement bécasse afin de recueillir leur avis sur la gestion de l'oiseau dans notre département. 
Dans un même temps, nous avons sondé les structures cynégétiques dans le but de connaître le nombre de bécassiers sur leur territoire et les éventuelles mesures de gestion prises.


Consultez ci-dessous les résultats de l'enquête chasseur et territoire :



DES AMÉNAGEMENTS DE MILIEUX FAVORABLES A LA BÉCASSE


En 2010, la Fédération des Chasseurs des Pyrénées Atlantiques a souhaité réaliser une étude sur les aménagements qui pourraient être favorables à la bécasse des bois.



Consultez les aménagements pour la bécasse ci-dessous :





DOCUMENTATIONS



Pour consulter toutes les données issues des baguages : cliquez ci-dessous


Si vous prélevez un oiseau bagué : retournez le formulaire ci-dessous

Pour aider à l'entretien des prairies favorables à la bécasse : télécharger le document ci-dessous